Accueil / Les travaux des commissions en cours pour la mandature 2018

Les travaux des commissions en cours pour la mandature 2018

©CESER Occitanie

La mandature 2018 étant désormais lancée, les commissions du CESER ont d’ores et déjà commencé à travailler sur des saisines de la Région ou des autosaisines:

Commission 1 “Aménagement du territoire – Politiques environnementales et énergétiques – Transport – Infrastructures – Numérique – Logement”

L’Avis de la Commission 1 sur “la convention de service public ferroviaire régional de transport de voyageurs 2018-2025” a été adopté lors de l’Assemblée plénière du 18 juin 2018.

Pour plus d’information

Commission 2 “Espace et développement rural – Agri-Agro – Forêt – Bois – Alimentation”

La Commission 2 travaille sur une autosaisine intitulée «  Comment renforcer les filières agricoles et agroalimentaires de la région Occitanie/Pyrénées-Méditerranée pour favoriser l’approvisionnement et la consommation alimentaire locale ? » – Rapporteur Jean-Pierre Arcoutel. Il s’agit de poursuivre les réflexions entamées sous la précédente mandature sur l’installation-transmission en agriculture et pendant les Etats généraux de l’Alimentation. Le projet d’Avis intègrera la réponse à la saisine du Conseil Régional sur « L’impact du e-commerce sur les modes de distribution existants », dans le cadre de la « Grande cause alimentaire Régionale 2018 ». Il examinera le point de vue et les stratégies des consommateurs et des acteurs économiques, sociaux et environnementaux de la région Occitanie/Pyrénées-Méditerranée, pour répondre à une demande d’alimentation locale de qualité, saine et sûre, à un prix accessible à tous, en préservant les ressources naturelles et en limitant le gaspillage.

Commission 3 “Activités et Mutations Économiques, Économie Sociale et Solidaire”

La Commission 3 mène actuellement un travail en autosaisine sur les filières économiques en Occitanie avec une priorité accordée à l’étude de la filière dermo cosmétique et à celle du bien-être (thermalisme de réparation…). De manière générale, l’ensemble de ces filières représentent un socle autour duquel s’est structurée une partie de l’économie régionale. Ces filières se sont construites et structurées avec l’histoire et se sont mises en place pour répondre à des besoins exprimés sur le territoire et parfois même bien au-delà. Aussi, afin de proposer une analyse précise, la Commission 3 traitera de la question de la transversalité des filières qui sera, entre autres, abordée sous l’angle “flux financier et coopération/complémentarité”. Dans le même temps, ce travail mettra en exergue l’apport de ces filières, en termes de valeur ajoutée et d’emplois, au territoire de l’Occitanie.

Commission 4 “Enseignement supérieur – Recherche – Valorisation – Transfert – Innovation”

Face aux évolutions de l’organisation des formations sanitaires et sociales de niveaux III, II et I du fait du processus engagé d’universitarisation, et du projet de décret sur les modalités d’exercice des IPA (Infirmier en pratique avancée) qui devrait être adopté cette année, la Commission 4, consciente des difficultés d’accéder aux soins de santé sur un nombre important de territoires, souhaite porter une réflexion sur l’application de ces textes via une saisine du Conseil Régional et propose de s’interroger sur les conséquences des nouveaux dispositifs de formations universitaires pour les différentes parties prenantes concernées. Ses travaux se présenteront sous forme de contribution sur le thème : ” … de l’universitarisation des formations sanitaires et sociales… aux pratiques avancées… en Occitanie”.

  Commission 5  Éducation – Formation – Emploi – Jeunesse – Enjeux de société”

La Commission 5  a engagé un travail en autosaisine sur l’apprentissage en Occitanie. Elle souhaiterait notamment identifier les liens entre emploi des jeunes et politique en direction de l’apprentissage. Plus précisément, cette démarche a pour ambition d’analyser l’apprentissage en Occitanie sous tous ses angles, en insistant sur la réforme actuelle du Gouvernement qui devrait être définitivement validée en juin 2018. Ce travail s’inscrit dans la continuité de certains travaux menés par le CESER Occitanie et notamment :

  • la contribution au plan régional de développement de l’apprentissage ;
  • l’Avis sur le plan régional de développement de l’apprentissage.

Ainsi, le travail effectué sur cette thématique – et qui peut être axé sur le lien “apprentissage-réforme-jeunesse-emploi” – permettra de poursuivre la réflexion initiée.

  Commission 6 “Méditerranée – Littoral – Relations internationales”

La Commission 6 poursuit l’instruction du projet d’Avis initié lors de la précédente mandature sur les filières pêche et aquaculture en région Occitanie. L’objectif de cet Avis est de faire des préconisations au Conseil Régional afin de préserver et développer durablement ces filières. Dans ce cadre, la Commission 6 a notamment pu auditionner depuis avril 2018 le nouveau Président du Comité Régional Conchylicole de Méditerranée (CRCM), Patrice Lafont, et Raphaël Scannapieco, Prud’homme Major de Sète en charge du règlement des différents qui naissent entre pêcheurs dans l’exercice de leur métier, le Président de la Criée du Grau du Roi, des chantiers navals… Les Assises nationales de la pêche et des produits de la pêche qui se tiendront à Sète le 14 et 15 juin, sera l’occasion pour le CESER de plaider en faveur de la spécificité Méditerranée.

Commission 7 ”  Santé – Culture – Sport – Cohésion sociale “

La Commission 7 a réalisé une contribution au Projet Régional de Santé élaboré par l’ARS, qui a été validée par le Bureau du CESER du 2 mai dernier. La Commission s’engage maintenant dans une autosaisine qui porte sur la question des enjeux liés au vieillissement dans notre région, particulièrement concernée par cette problématique. Elle a présenté une première esquisse de cahier des charges au Bureau du CESER du 4 juin et entamera dès le 7 juin la phase des auditions.

 Commission 8 ”  Finances – Politiques contractuelles – Europe – Suivi et évaluation des politiques publiques “

L’Avis de la Commission 8 sous la forme d’une ” Résolution du CESER Occitanie pour le maintien de la politique de cohésion sociale et territoriale de l’Union Européenne – Programmation européenne 2021-2027 : quels enjeux pour la région Occitanie ? ” a été adopté lors de l’Assemblée plénière du 18 juin 2018.

Pour plus d’information

previous arrow
next arrow
Slider

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *