RAPPORT D’ACTIVITE 2018

En 2018, Le Conseil Economique, Social et Environnemental Régional Occitanie /Pyrénées-Méditerranée a tenu 4 assemblées plénières et 5 Bureaux, adopté 10 Avis dont 5 sur saisines du Conseil régional et 5 sur autosaisines.
Il y a eu environ 160 réunions de commissions et section.

En 2018, Le Conseil Economique, Social et Environnemental Régional Occitanie /Pyrénées-Méditerranée a tenu 4 assemblées plénières et 5 Bureaux, adopté 10 Avis dont 5 sur saisines du Conseil régional et 5 sur autosaisines.

Il y a eu environ 160 réunions de commissions et section.

Publié le 2 avril 2019

CONTRIBUTION DU CESER DE FRANCE AU GRAND DÉBAT NATIONAL – Les grands débats régionaux

Sollicités par le Premier Ministre pour contribuer au Grand débat national, les Conseils économiques, sociaux et environnementaux (CESER) de toutes les régions françaises, métropolitaines et ultramarines, se sont immédiatement et très fortement mobilisés sur le terrain.

Représentatifs de l’ensemble de la société civile française et forces de propositions, ils représentent un trait d’union entre les citoyens et les responsables politiques, un 3ème pilier indispensable à une gouvernance saine et efficace.

Ce document, que nous avons choisi d’intituler”Les Grands débats régionaux ”, représente le fruit de la démarche collective exceptionnelle des CESER.

Il regroupe les contributions des CESER, région par région, sur l’ensemble des territoires, dans toute leur diversité.Si des thématiques communes posées par le Grand débat se dégagent, les spécificités régionales sont bien prégnantes.

Que ce soit sur la mobilité, la pauvreté, la transition écologique, l’évolution de la démocratie… Les CESER, veilleurs et lanceurs d’alertes, ont menés, depuisdes années, des travaux de fond, établissant des diagnostics et formulant des propositions.Ils poursuivront leur travaux, après la fin du Grand débat national, pour construire des solutions, sur toutes les problématiques chères à nos concitoyens, soucieux que chacun d’eux, où qu’il vive et quel que soit son âge, puisse s’épanouir selon ses choix.

La société civile de toutes les régions continuera ainsi à servir les intérêts de notre pays, de tout notre pays dans sa diversité.

Publié le 28 mars 2019