Accueil / Communiqués de Presse / LA DERMO-COSMETIQUE, UNE FILIERE D’EXCELLENCE POUR L’OCCITANIE : DE...

LA DERMO-COSMETIQUE, UNE FILIERE D’EXCELLENCE POUR L’OCCITANIE : DE L’ECOSYSTEME A LA FILIERE

Le CESER Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, réuni en assemblée plénière le 18 février 2019 a adopté un avis “LA DERMO-COSMETIQUE, UNE FILIERE D’EXCELLENCE POUR L’OCCITANIE : DE L’ECOSYSTEME A LA FILIERE “

le 18/02/2019

Téléchargez le communiqué de presse

Le CESER Occitanie a adopté à l’unanimité lors de son assemblée plénière du 18 février un avis sur le thème de « la dermo-cosmétique, une filière d’excellence pour l’Occitanie : de l’écosystème à la filière ». Ce secteur développe des produits destinés à être appliqués sur la peau, le cuir chevelu ou les cheveux et qui apportent un bénéfice médical. Ils conjuguent une action dermatologique et cosmétique.

Des PMI à valeur ajoutée

L’Occitanie compte sur son territoire un leader mondial, Pierre FABRE, et un tissu de PMI à haute valeur ajoutée dans le secteur de la dermo-cosmétique. Ces acteurs économiques sont présents dans les activités de l’agriculture, de la transformation des produits agricoles, de la chimie fine ou encore de la distribution commerciale, de la recherche fondamentale et de l’enseignement supérieur. Ce secteur englobe également le thermalisme de soins (Avène, Les Fumades, Motlig-les-Bains, Castera-Verduzan), pan important de l’économie régionale. La Région dispose d’atouts très forts en matière de recherche en lien avec ce secteur (biotechnologies, chimie, santé, etc.).

Le CESER soutient l’initiative de la Région de concentrer sa politique sur :

  • Le développement des filières
  • L’économie de proximité
  • Les dispositifs permettant de soutenir les porteurs de projets notamment à travers le SRDEII, les contrats de filières …

Un secteur à structurer

En mettant en avant le secteur de la dermo-cosmétique comme une filière d’excellence, le CESER considère qu’elle est source de développement d’innovation, d’emplois et d’aménagement du territoire.

Le développement économique dans ce secteur est prévisible en raison de la tendance observée quant à l’augmentation des achats de produits naturels biologiques et identifiés à un territoire pour les produits d’hygiène et de soins du corps, comme c’est déjà le cas pour l’alimentation. Les questions réglementaires sont aussi au cœur de cette activité.

Un potentiel en Enseignement Supérieur, Recherche et Innovation

L’avenir de cette filière est lié à sa capacité à se structurer, à répondre aux exigences de visibilité sur le marché tant national, qu’international et à innover. Le rapport formule une série de préconisations répondant à ces trois enjeux et organisées autour des axes suivants :

  • La mise en réseau à vocation mondiale
  • Des actions collectives pour le développement
  • La création et la reconnaissance d’un label
  • Une logique de branche professionnelle
  • De nouveaux parcours dans l’enseignement supérieur
  • Une recherche d’excellence
  • Rapprocher pour innover

Le CESER Occitanie a fait des filières une préoccupation majeure, afin que les décideurs économiques et politiques puissent ensemble faire émerger un nouveau modèle économique.

Communiqué de presse du CESER Occitanie / Pyrénées-Méditerranée
Toulouse, le 18 Février 2019
Contact: Didier FILLON - didier.fillon@ceser-occitanie.fr - 05 62 26 94 88

Rapport & avis: